Biodiv'Pays de la Loire, l'atlas numérique de la flore et de la faune des Pays de la Loire

Biodiv'Pays de la Loire met à votre disposition les données rassemblées et validées par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), le Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire (CEN), le Conservatoire botanique national de Brest (CBNB), le Groupe d'étude des invertébrés armoricains (GRETIA), les Centres permanents d'initiatives pour l'environnement (CPIE)...

Les naturalistes et les scientifiques des Pays de la Loire recueillent des données sur la faune et la flore depuis des dizaines d'années, au gré de leurs études et de leurs observations de terrain. Celles-ci sont utilisées pour mieux connaître le statut de conservation des espèces, étudier l'évolution des populations, appréhender les changements globaux, caractériser la biodiversité d'un territoire, etc... Cette connaissance est aussi indispensable pour engager des actions de conservation des espèces et de gestion des milieux et sites naturels.

Chaque jour, les naturalistes font de nouvelles observations d’espèces sur le terrain qu’ils saisissent dans les bases de données des différents organismes partenaires. Des observations anciennes sont également saisies grâce au recueil de données bibliographiques ou muséologiques. Les données issues de toutes ces observations sont affichées "en temps réel" sur Biodiv’Pays de la Loire. Vous pouvez ainsi suivre l'état des connaissances naturalistes en Pays de la Loire.

Cet atlas précède et accompagne une démarche de mise en œuvre d’un Système d'Infomation sur la Nature et les Paysages (SINP) en lien avec l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN). Le SINP régional fait actuellement l’objet de la rédaction d’une charte qui fixera notamment les modalités d’accès aux données.

Atelier « Malacologie continentale » les 14 et 15 septembre 2017 à La Flèche (72). Cet atelier a été organisé par le CEN Pays de la Loire, le GRETIA, et le Museum national d’histoire naturelle avec le soutien de la Région des Pays de la Loire et de la DREAL.

Ce stage s'inscrit dans un programme d'action visant à développer les connaissances sur la répartition des espèces de ce groupe à l’échelle régionale. Ces actions sont notamment conduites en lien avec la dynamique d’un inventaire national « mollusques continentaux » coordonné nationalement par le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN).

Voir l'article sur le site du CEN Pays de la Loire
Voir l'inventaire national sur le site de l'INPN


image illustrative des fiches espèces

Fiches "espèces"

Retrouvez la fiche descriptive de chaque espèce avec carte des observations, phénologie, ainsi que des descriptions, photos, liens complémentaires...

Exemple »

image illustrative de la gallerie photos

Galerie "photos"

Découvrez des photographies des différentes espèces, issues principalement de l'INPN.

Parcourir »

image illustrative des fiches communes

Fiches "communes"

Découvrez les espèces observées sur chaque commune des Pays de la Loire.

Exemple »

image illustrative des fiches territoires

Fiches "EPCI"

Découvrez les espèces observées sur chaque intercommunalité des Pays de la Loire.

Exemple »

image illustrative des fiches territoires

Fiches "départements"

Découvrez les espèces observées sur chaque département des Pays de la Loire.

Exemple »



Besoin d'informations complémentaires ?

Informations
sur les données

En savoir plus ! »

Partenaires du portail
Biodiv'Pays de la Loire

Voir les partenaires »

Plus d'outils
autour des données ?

Consulter l'annuaire »


Le réseau des naturalistes
Les organismes de suivi, d'étude et de conservation de la biodiversité...
et vous !

Les bases de données naturalistes des différents organismes partenaires (LPO, GRETIA, CPIE, URCPIE, CEN…) rassemblent des informations collectées dans le cadre de projets avec des financements publics ou privés, ainsi que des données issues d'observations par un ensemble de bénévoles.

Les naturalistes de terrain s'investissent pour améliorer la connaissance de la faune et de la flore. Cependant, les données visualisables sur cette plateforme reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou l’état de mutualisation des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. Certaines données sont collectées dans le cadre de protocoles scientifiques et d'autres au fil de l'eau !


Réseaux d'observateurs
Faisceaux de connaissances

Les Pays de la Loire ont la chance de compter sur un vaste réseau de collecte de données naturalistes. Cela contribue ainsi à enrichir des bases de données thématiques mises à disposition tant des spécialistes que du public.

Selon les sites internet, il est possible de CONSULTER les informations, de TÉLÉCHARGER des synthèses voire de PARTICIPER aux observations.

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

Sur le site consacré à l'INPN (Muséum national d'histoire naturelle), on retrouve des données sur la faune et la flore des Pays de la Loire parmi les 30 millions collectées sur l'ensemble du territoire national et agglomérées dans cet inventaire national.
Le Muséum national utilise ces informations pour réaliser des synthèses aux échelles nationales et internationales. Cette démarche permet d'inscrire les enjeux environnementaux dans les politiques nationales et européennes.



Des données et synthèses à consulter ou à télécharger !

GEOPAL

GEOPAL, le portail géographique des Pays de la Loire, est la plate-forme régionale de données de la région des Pays de la Loire. Des synthèses sur la flore et la faune de la région par commune et par maille sont disponibles sur ce site.

SIGLOIRE

De nombreux lots de données et de synthèses sont disponibles sur ce portail de données géré par la DREAL des Pays de la Loire.

ATLAS TERRITORIAUX

Des atlas territoriaux sont en cours d'élaboration par l'URCPIE et le CBN de Brest. Liens à venir prochainement !


Des outils pour participer !

Chacun peut, s'il le souhaite, devenir contributeur en transmettant ses observations de plantes, insectes, mammifères, oiseaux ou encore reptiles, sur différentes plateformes naturalistes.

  • Contributions à la connaissance des invertébrés sur tout le territoire du Massif armoricain et de ces marges avec le Groupe d'Etude des Invertébrés armoricains : données naturalistes au GRETIA

  • La base données des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement ligériens : base des CPIE

  • Les sites participatifs sur les observations de la faune de la Ligue pour la Protection des Oiseaux Anjou : faune anjou ; de la LPO Loire-Atlantique, du Groupe Naturaliste de Loire-Atlantique et de Bretagne Vivante : faune loire-atlantique ; de la LPO Sarthe et de Mayenne Nature Environnement : faune maine ; et de la LPO Vendée : faune vendée

  • La base de données du Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire : SICEN

  • Pour alimenter les bases de données du CBN de Brest : un carnet de terrain pour la saisie d’observations sur la flore vasculaire d’une part, sur la flore non vasculaire d’autre part.


Faune sauvage
Grandes et petites bêtes

Mises à part quelques apparitions d'espèces nouvelles toujours possibles, la faune vertébrée (Mammifères, Oiseaux, Reptiles, Amphibiens, Poissons) des Pays de la Loire est aujourd'hui assez bien connue : espèces présentes, distribution régionale, statut de conservation etc…

Il n'en va pas de même pour les invertébrés. Il s'agit de ces étranges petites bêtes que sont les insectes, les escargots, les millepattes ou encore les araignées et écrevisses... Une quantité d'espèces aussi impressionnante que pleine de promesses scientifiques ! Le niveau de connaissance sur les invertébrés en Pays de la Loire est variable selon les groupes taxonomiques : si les Odonates (Libellules et Demoiselles), les Rhopalocères (Papillons de jour) ou Orthoptères (Criquets, Grillons, Sauterelles) commencent à être bien connus en Pays de la Loire, ce n’est pas le cas de très nombreux autres groupes pour lesquels la détermination des espèces est souvent affaire de spécialiste.


Flore sauvage
Richesse foisonnante et en mutation

Avec plus de 2000 espèces de plantes à fleurs et de fougères, la région Pays de la Loire accueille une grande richesse spécifique liée à la diversité de ses milieux (Littoral, bocage, marais et tourbières, forêts, milieu urbain…). Ce patrimoine reste fragile et en mutation, avec près d’un quart des espèces qui sont menacées et des milieux qui évoluent sous l’effet de changements planétaires. Maintenir une connaissance actualisée sur ces espèces est essentiel pour surveiller leur état de conservation et mettre en œuvre des mesures concrètes. Ainsi, 17 plans de conservation, coordonnés par le CBN de Brest, sont actuellement mis en œuvre en partenariat avec les acteurs naturalistes et les gestionnaires, et d’autres sont à l’étude. On citera par exemple l’Ail des Landes, la Gagée de Bohème ou la Tulipe sauvage.

Par ailleurs, les Mousses, lichens, algues d’eau douce restent encore très méconnus, malgré un caractère bio-indicateur remarquable. Le réseau naturaliste s’organise pour rendre les données existantes disponibles et renforcer la connaissance sur ces groupes.


Une perspective scientifique
Pour la connaissance et la protection

La préservation des espèces, des habitats et des ressources naturelles s'appuie sur le recueil d'observations, l'acquisition de connaissances et la recherche scientifique.

Quelles espèces fréquentent les Pays de la Loire, comment interagissent-elles ? Comment évoluent leurs populations ? Ou encore quelles sont les conséquences des activités humaines du territoire sur ces espèces ? C'est pour répondre à ce type de questions que différents protocoles d'acquisition de connaissances ou de suivi sont mis en œuvre. Un grand nombre des observations brutes liées à ces protocoles sont synthétisées dans cet atlas.

La richesse de la faune et de la flore des Pays de la Loire tient à la diversité des influences climatiques et microclimatiques, géologiques, biogéographiques et aux différents modelés liés aux pratiques humaines.

Pour conserver ce patrimoine naturel d'exception, il convient de bien le connaître. Les différents programmes d'inventaire, de suivis ou d'études engagés sur le territoire poursuivent tous cet objectif.

Pour en savoir plus, voir les actions du réseau naturaliste en termes de faune et de flore présentées sur les sites des différentes structures :


GeoNature-atlas
Dans la constellation de l'opensource

Biodiv'Pays de la Loire utilise l'outil GeoNature-atlas développé par le Parc national des Écrins et publié sous licence libre. Il est ainsi transférable librement à d'autres structures qui souhaitent partager leurs observations naturalistes en se basant sur les référentiels nationaux de l'INPN.

Téléchargez la fiche de présentation de GeoNature-atlas pour en savoir plus.

Il fait partie d'un ensemble d'outils développé par le Parc national et ses partenaires, pour pouvoir saisir, gérer et traiter les données des différents protocoles (http://geonature.fr).

« Nos outils sont pensés, dès le départ, pour pouvoir être déployés par d’autres structures dans des contextes différents. Pour cela, l’accent est mis sur des développements génériques et sur la publication de l’outil sous licence libre pour en faciliter l’utilisation par d’autres ».

- Camille Monchicourt, responsable du système d’informations au Parc national des Ecrins

En effet le Parc national des Ecrins a entrepris depuis une dizaine d'années, de migrer son système d'informations vers des outils open source.
Les logiciels libres (dont le code source est ouvert, accessible et modifiable par qui le souhaite) permettent une plus grande modularité et interopérabilité des outils et des données, en plus de faciliter la mutualisation et de réduire les coûts liés aux licences.

* Un logiciel Opensource est un programme informatique dont le code source est distribué sous une licence dite « libre », permettant à quiconque de lire, modifier ou redistribuer ce logiciel.